Chargement ...

Partager

Radio Campus France

Les actions éducatives en matière de compréhension et de critique des médias

Plus communément appelé "l'éducation aux médias".

Les structures qui composent le réseau Radio Campus France sont avant tout des structures associatives :

elles sont dirigées par des équipes bénévoles constituées en conseil d'administration élu par une assemblée générale composée également de bénévoles. Les salarié-es des radios sont des personnes recrutées par ces
mêmes bénévoles. Leurs fonctions consistent principalement à accompagner et développer la vie du média associatif, avec les contraintes propres à ce type de structures qui dépendent largement des subventions publiques. Dans la loi, une radio associative est une station de radio à but non lucratif, dont le fonctionnement de base est régit par la loi de 1901. En France, leur statut est fixé par la loi sur la liberté de communication (loi Léotard), qui leur permet de se voir attribuer une part significative des fréquences (environ 20% en France*)
et un financement public : le Fond de Soutien à l'Expression Radiophonique (FSER). Elles peuvent diffuser de la publicité à hauteur de 20% de leur budget, mais beaucoup sont attachées à leur totale indépendance éditoriale et refusent d’employer ces ressources.

Parmi les catégories de radio déterminées par le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA), les radios associatives sont définies en Catégorie A : « services de radio associatifs accomplissant une mission de communication sociale de proximité. » Dans ce cadre et sur leur territoire, les radios font
oeuvre de relais de mission de service public, au service de l’intérêt général et de l’utilité sociale.

De manière historique et organique, une radio associative est un espace d’apprentissage du processus médiatique et de facto citoyen. L’histoire des radios libres nous rappelle que l’outil radiophonique a permis non seulement à nombre de citoyens et citoyennes de s’emparer de moyens d’expressions publics mais aussi d’acquérir et de consolider un large panel de compétences fondamentales et de savoirs-faire. Nous pouvons affirmer que l’activité fondamentale des radios campus est d’éduquer aux médias. En effet, ouvertes depuis leur créations aux bénévoles de tout âge avec une majorité de jeunes,
elles se définissent régulièrement comme des « radios-écoles ». « Poser » sa voix sur le micro, proposer, rédiger, réaliser, monter une émission, traiter le son, construire une émission en collectif, s’adresser à un auditoire, ou encore développer le sens de l’écoute : nombreux sont les exemples d’apprentissages techniques et civiques développés et approfondis par les bénévoles dès
leur arrivée dans la radio et par la suite, année après année. En principe, chaque bénévole doit être en connaissance des principes imposés par le cadre juridique: une radio autorisée par le C.S.A. se lie à ce cadre par l’intermédiaire d’une convention qui fait office de garantie quant à un programme, une ligne éditoriale.

De leur propre initiative ou encouragées par les institutions, les radios se sont tournées vers l’extérieur en allant à la rencontre des publics souvent dès le début de leur existence. Ces interventions extérieures représentent aujourd’hui une source importante de financement pour les radios et permettent de renforcer leurs ancrages territoriaux.

Depuis plusieurs années l'action en matière d'éducation aux médias se structure, voir, se professionnalise. Nous avons pu réalisé un tour d'horizon des pratiques existantes en la matière en réalisant un état des lieux disponible à la consultation.

NOUVEAU PLAYER RADIOS & PODCASTS